top of page
DSC_0093 copy.jpg

Bienvenue chez les GonneGirls ! Une ferme à taille humaine, diversifiée, créée par les femmes et dédiée à l'agriculture régénérative !
Oeufs et légumes bio, pension pour chevaux, accueil et séminaires 

GonneGirls-profile(2)_edited.jpg

Deux fondatrices 

Une passion commune

GonneGirls x Ecosia-3.jpg

Gaëlle Bonnieux

Role : Admin et Finances, poules pondeuses 

​​​

"The impossible is what takes a little longer"

Gaëlle est originaire de Normandie. Elle a travaillé 15 années dans les investissements agricoles dans les pays émergents. Elle a été à la fois sidérée de constater les dysfonctionnements du système agricole mondial et inspirée par les entrepreneurs agricoles qu'elle a rencontrés. Son parcours lui a donné l'envie de construire un projet agricole vertueux pour les sols, les agriculteurs et l'économie locale. ​​​

GonneGirls x Ecosia-30.jpg

Claire Wills Diquet

Role : Marketing et Communication, pension pour chevaux et accueil

"Where there is a Will(s) there is a way"

Claire est originaire d'Afrique du Sud. Elle a travaillé pendant 15 ans dans le secteur de la publicité sur la stratégie digitale et la relation client de grandes marques agro-alimentaires. Sa vision d'ensemble, sa grande sensibilité pour les animaux et sa passion pour le bien manger l'ont poussé à co-construire ce projet engagé. 

Notre parcours

Se lancer dans un projet agricole n'est pas chose facile, surtout lorsque l'on est 2 femmes, non issues du milieu agricole. Les 3 premières années du projet GonneGirls ont été consacrées à la formation et à l'apprentissage technique, au montage financier et administratif du projet, et à la conduite des travaux de transformation de la ferme. Cette période a permis de passer du temps au sein de structures pionnières - La ferme du Bec Hellouin (FRA), Le Savory Institute (USA/ZIM), Neversink (USA), Ridgedale Farm (SWE), Les Jardins de Brenne (FRA) - et de valider un BPREA au Lycée Agricole du Robillard.

©vincentnageotte-2023-gonnegirls-4836.jpg

Une histoire pas comme les autres

La genèse de GonneGirls, c’est l’histoire d’un apéro entre deux copines en 2016 à Paris qui prend une tournure complètement inattendue. C’est la rencontre de deux aspirations à changer de vie et à se lancer dans un projet porteur de sens. C’est la découverte des vertus de l’agriculture régénérative. C’est la reprise d’une ferme exploitée conventionnellement, appartenant à la belle-famille de Claire et se situant à proximité de là où a grandi Gaëlle. C’est une aventure collective qui embarque deux familles urbaines pour s’installer en Normandie en 2019. Depuis le lancement en 2020, c'est la réinvention permanente du modèle pour tendre vers la régénération du vivant tout en étant financièrement viable.

La démarche régénérative de la ferme

Avant l'arrivée des GonneGirls, cette ferme pratiquait une agriculture intensive en monoculture. Le sol s’étant appauvri au fil des années, il a fallu trouver des solutions pour le régénérer, afin qu’il redevienne fertile et que la biodiversité soit favorisée.

Grâce à la pratique de l’agriculture régénérative, la biodiversité dans son ensemble est impactée positivement.

DJI_0405.jpg
GonneGirls x Ecosia-31.jpg
DSC_0285.jpg
DSC00252.jpg
©vincentnageotte-2020-gonnegirlsfarm-9910.jpg
©vincentnageotte-2023-gonnegirls-7507.jpg

Mais au fait, c'est quoi l'agriculture régénérative ?

L’agriculture régénérative a pour but de régénérer les sols et la biodiversité dans son ensemble. Elle vise à réhabiliter et à améliorer l’ensemble de l’écosystème d’une ferme du point de vue de la durabilité, y compris l’amélioration de la santé humaine et de la prospérité économique. Il s’agit d’une méthode d’agriculture qui accorde une grande importance à la santé du sol et qui améliore les ressources (sol, eau, biodiversité...) qu’elle utilise.

En s’inspirant de l’agriculture de conservation des sols, l’agriculture régénérative s’assure que le sol soit constamment couvert par des végétaux ou résidus du cultures antérieures pour protéger la surface des sols et conserver l’humidité. La diversification des cultures avec des rotations longues ainsi que le non labour sont des pratiques fondamentales pour stocker du carbone dans les sols et restaurer la biodiversité.

L'agroforesterie fait aussi partie des pratiques régénératives. Depuis notre installation nous avons planté 400 arbres fruitiers et plus de 2000 arbres pour reconstituer les haies, améliorer la capacité de rétention d'eau des sols, offrir de l'ombrage aux animaux et encourager le développement de la biodiversité.

​​

 

Ce modèle est aussi une une réponse à l’hyper-spécialisation de l’agriculture intensive qui a séparé l’animal du champ. A la ferme, nous réintégrons l’élevage pour nourrir le sol. 

Enfin, notre approche de l’agriculture régénératrice est alignée avec le cahier des charges de l’Agriculture Biologique. Nous excluons toute utilisation d’intrants chimiques, et nous réduisons au minimum l’utilisation d’énergies fossiles. Nous considérons l’agriculture régénératrice comme une solution prometteuse pour lutter contre le dérèglement climatique, car elle permet de séquestrer du carbone dans les sols, d'améliorer le cycle de l’eau et de préserver la biodiversité. 

Ils parlent de nous

Screenshot 2024-01-18 at 16.40.01.png

Le Monde

« Il est où le patron ? » : pour les femmes qui se lancent en agriculture, les freins du machisme ambiant

Screenshot 2024-01-18 at 16.46.19.png

Les Joies Sauvages

"Elles ont quitté leur bureau pour créer la ferme de leurs rêves"

Screenshot 2024-01-18 at 16.50.16.png

Ecosia

"1000 arbres en une journée, ou comment deux femmes bousculent les règles de l'agriculture"

Screenshot 2024-01-18 at 16.53.01.png

Singulières

"La ferme GonneGirls, Maraîchères"

Screenshot 2024-01-18 at 16.55.34.png

Ticket For Change

"COMMENT EMBARQUER SA FAMILLE DANS UN NOUVEAU PROJET ?"

Screenshot 2024-01-17 at 09.52.40.png

Vives

"Les nouvelles patronnes de la Terre"

Screenshot 2024-01-17 at 09.56_edited.jpg

Ouest-France

"Calvados. Elles quittent Paris pour lancer une ferme : le sacré défi des “GonneGirls"

Screenshot 2024-01-16 at 16.03.25.png

Milk Magazine

"GonneGirls : une micro-ferme au féminin"

Venez nous rendre visite !

3 Route de Troarn, 14810 Gonneville-en-Auge, France

0665512046

  • Google Places
  • Instagram
  • Facebook

Merci pour l'intérêt que vous nous portez ! Nous revenons vers vous dans les plus brefs délais.

bottom of page